Actualités

 
 
 
     

 

 

La science-fiction chinoise en plein essor : les prix Nebula 2018

par Brigitte Duzan, 13 novembre 2018

 

Pour la 9ème année depuis leur fondation, les prix Nebula (星云奖) récompensant les meilleures œuvres de science-fiction chinoise de l’année, dans dix catégories, ont été décernés le samedi 10 novembre 2018, à Chongqing. 

 

- Le premier prix du roman (长篇科幻小说金奖) a été décerné à Jiang Bo (江波) pour sa saga « Aux portes des machines » (《机器之门》), publiée en mars 2018 : il y décrit une époque où les hommes transforment leurs corps en machines pour pouvoir allonger leur durée de vie, mais se retrouvent confrontés à une attaque de super-robots ;

 

- Le premier prix de la nouvelle moyenne (中篇科幻小说金奖) est allé à Chen Qiufan (陈楸帆) pour « La réunion de l’association des monstres » (《怪物同学会》) ;

 

Aux portes des machines

 

- Le premier prix de la nouvelle courte (短篇科幻小说金奖) a récompensé Baoshu (宝树) pour sa nouvelle « Souvenirs de Chengdu » (《成都往事》).

 

Des œuvres pour la jeunesse (roman et nouvelle moyenne) ont également été récompensées, ainsi qu’un ouvrage de non-fiction original : « L’homme à la recherche du rêve : histoire orale de la science-fiction du Sichuan » (《追梦人:四川科幻口述史》) de Yang Feng (杨枫) et Hou Dawei (侯大伟). Le livre de Bu Tu (布兔) « L’homme de la constellation de la Baleine » (《看见鲸鱼座的人》) a été primé pour le design de sa couverture.

 

Par ailleurs, Liu Sihan (刘思含) et Han Yang (韩阳) ont été récompensés pour leur traduction en commun du roman de

 

Chen Qiufen recevant le prix Nebula

1999 « Cryptonomicon » (《编码宝典》) de l’auteur américain Neal Stephenson : un roman utilisant des recherches en cryptographie et cryptanalyse menées pendant la seconde guerre mondiale par Alan Turing, donc très difficile à traduire.  

 

A la poursuite du rêve…

 

L’homme de la constellation de la Baleine

  

Aujourd’hui, la science-fiction chinoise a énormément progressé, mais l’un des fondateurs des prix Nebula, l’écrivain Dong Renwei (董仁威), a appelé les auteurs à se dégager des modèles occidentaux et à intégrer plus de culture chinoise ou d’éléments spécifiquement chinois dans leurs récits pour créer une science-fiction aux couleurs chinoises.

 

 

Source : xinhuanet http://www.xinhuanet.com/politics/2018-11/03/c_1123658806.htm

 

 

 

     

   

 

 

 

 

     

 

 

 

© chinese-shortstories.com. Tous droits réservés.